AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le journal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jessica Himao
conseillere de Mina/ designeuse of the forum !
avatar

Nombre de messages : 3100
Age : 35
Localisation : Là où la brise me mène, là où l'amour se déchaine, dans le coeur de celle que j'aime
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Le journal   Jeu 20 Mar 2008 - 16:49

Je vous met ici, le début de l'histoire que je suis en train d'écrire. J'espère que ça vous plaira.

Jour 1


Une grande ville, c’est une trop grande ville pour une fille comme moi habituée à la douceur de la campagne, à cette fraîcheur, et ses douces odeurs lorsque le printemps pointe le bout de son nez.
Pour autant, j’ai due quitter la chaleur du foyer familiale pour m’installer dans une grande ville, pour mes études d’art.
Toutes ces années ont été malgré tout superbe, je suis maintenant sortie de l’école des beaux art d’Osaka et je viens de m’installer dans un nouvel appartement, plus grand et plus confortable que mon ancien studio.
J’ai assez économisée pour le payer, grâce aux divers petits boulots que j’ai faits durant mes études.
Maintenant, l’important pour moi est de m’installer à mon compte et d’exposer mes œuvres aux grand public. Mais ce n’est pas évident, surtout lorsqu’on est une jeune artiste comme moi encore inconnue dans ce monde impitoyable qu’est l’art.
Mais je ne désespère pas pour autant et je me battrais pour que mon art soit reconnu.

Pour l’instant, il faut que je sois bien installée dans mon appartement et que je m’y sente bien.
J’oubliais de me présenter, je suis une jeune fille de 27 ans et mon prénom est celui d’une fleur, Ayame. Je n’aime pas beaucoup ce prénom, voir même je le déteste, plus jeune et encore lorsque j’étais à l’école des beaux arts, on me charrier tout le temps sur celui-ci.
Je n’ai jamais compris pourquoi, car beaucoup trouve ce prénom joli.
Mais que puis-je y faire, rien, et le faire changer enlèverait ma personnalité, ça ne serait plus moi.
Enfin je ne vais pas m’attarder sur ça.

J’ai passée la journée entière à placer les meubles et à configurer mon appartement à mon goût.
J’aurais bien voulus avoir de l’aide, mais je n’ai que peu d’amies et les seules avec qui je suis encore en contact, vivent trop loin pour venir m’aider.
Le soir s’annonce, et le soleil se couche. La couleur rosé du ciel, et la douceur de l’air, montre bien qu’on est au printemps.
Heureusement pour moi, il n’y a que très peu de circulation dans ma rue, ce qui est plutôt rare et une chance dans cette ville.
La nuit est maintenant tombée, et je suis seule dans cet appartement. Alors, je me dis que ça serait bien de sortir un peu, je ne vais tout de même pas rester enfermée et faut bien fêter ma nouvelle vie.
Alors, je file me préparer, et m’habille en quelque chose de décontracté, un pantalon blanc, un débardeur noir. Très simple, et puis il ne fait pas froid, je mettrais simplement mon blouson au cas où.
Je prends ce qu’il me faut, mon sac et mes clés et je sors de l’appartement en direction pour l’amusement. Ce soir, je vais m’amuser, m’éclater, j’ai envie de décompresser après cette journée.
Je connais bien la ville, bon bien entendu pas toute la ville, mais je sais où je peux aller pour m’amuser.
J’ai une envie de danser, et ça tombe bien, j’ai vue une affiche discrète disant qu’il y avait un groupe en concert dans un petit bar se situant dans le quartier Shinsaibashi. Je crois bien de mémoire qu’il s’appelle le Cellar.
Je ne me rappelle plus par contre quel genre de groupe c’est, mais peu importe, l’important c’est que je m’amuse.
En plus ce n’est pas très loin de chez moi, donc je peux très bien y aller en bus.
Je vais donc vers l’arrêt en question et attend que le bus arrive. Il est très long à arriver, mais au final je le vois au loin. Je monte dedans une fois qu’il s’est arrêté et m’assoies tranquillement à une place libre. Je me perds alors dans mes pensées, pensant à mon avenir, et rêvassant sur le succès de mes œuvres.
Je suis soudain réveillée par le bus qui freine pour s’arrêter devant un arrêt. Encore comateuse, je remarque quand même que c’est l’arrêt où je dois descendre, donc je me lève et me dirige vers la sortie du bus.
Voilà, il est temps que je m’amuse enfin, en plus le concert ne devrait pas avoir commencé. Il me reste une demi heure devant moi.
Alors, je me dirige vers l’endroit en question. J’ai hâte d’y être et de m’éclater comme une petite folle à danser à n’en plus en pouvoir, ça me fera le plus grand bien et je me coucherais bien épuisée, comme ça je n’aurais pas de mal à m’endormir.
Je passe une rue, puis une autre, je tourne dans une ruelle et j’aperçois enfin l’enseigne du Cellar.

Je m’approche donc et entre à l’intérieur. Comme je le pensais, le concert n’avait commencé, et tant mieux comme ça je n’en louperais pas une miette.
Je m’enfonce dans l’établissement, et décide d’aller m’asseoir. Mais c’est à ce moment là, que je me sens tomber, mon corps tombe en en arrière. Je n’avais pas remarquée, la personne qui était en face de moi, encore perdue dans mes pensées.
Je n’ai pas l’air fine maintenant, la soirée commence plutôt d’une façon cocasse. Je suis tombée sur les fesses, et ça fait vraiment mal.
Je relève alors la tête et je vois une main tendue vers moi.


- Excusez moi, je ne vous avais pas vue

- Mais ce n’est rien voyons. »

C’était une voix féminine, je relève alors la tête plus haut et attrape cette main qui souhaite m’aider.
Je suis toute rouge, rouge de honte.


- Je suis vraiment désolée, encore une fois. Je suis vraiment tête en l’air
- Mais ce n’est rien je vous ai dis, c’est plutôt vous. Vous allez bien ?
- Euuuh … oui ça va, un peu mal aux … enfin vous voyez

Je remarque alors, un léger sourire de la jeune femme. Mais jusqu’alors, je ne l’avais pas regardée droit dans les yeux, j’avais trop honte de moi. Mais à ce moment là, quelque chose que je n’avais jamais ressentit auparavant, se passa à l’intérieur de moi. Cette femme, oui elle, elle me trouble, mais je ne comprends pas ce curieux sentiment.
Après m’être excusée une énième fois, je m’éloigne d’elle et vais m’asseoir comme j’avais prévus. Je commande un verre, pour tenter de me remettre de mes émotions.
Le concert commence alors au bout de dix minutes, un groupe de rock, ça tombe bien j’aime ça. Je finis mon verre, et me lève pour danser comme beaucoup de monde présent. La soirée se déroule normalement, heureusement après comment elle avait commencée.
Il est maintenant deux heures du matin, et je commence tout de même à être fatiguée et je me dis qu’il est temps de rentrée. Je pars donc, tout le long du trajet du retour, je repense à cette fille, je n’arrive pas à me la sortir de l’esprit. Finalement arrivée chez moi, je me prépare pour aller dormir, et me couche. Mais j’ai beaucoup de mal à m’endormir, je pense encore et toujours à cette fille, mais pourquoi ? Je n’ai jamais encore ressentit cela pour une femme, moi qui a toujours été attirée par les garçons, même s’ils m’ont toujours fait du mal, je le reconnais.
Au final, je réussis à m’endormir. Je me réveil le lendemain, mais j’ai très mal dormis, car j’ai rêvée de cette fille et oui encore.

_________________

~ Appartient corps et âme à Mina ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.nice-forum.net/
Mina Kimochi-Himao
Maitresse de maison/Admin
avatar

Nombre de messages : 4893
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Le journal   Jeu 20 Mar 2008 - 17:22

ah j'ai enfin le plaisir de te lire oneesan ^^

j'ai hate de voir la suite :admirative:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuri-mansion.bbfr.net
 
Le journal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» journal de campagne d'une armée de cadian dans la boue
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» Quel journal ou magazine d'actualité lisez-vous ?
» Une piplette dans le journal du jour lol
» Livre "Le journal intime du fantôme de l'opéra"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
yuri-mansion :: hors rp :: creation-
Sauter vers: