AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Deux en un[e]... SKZ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Low Lite
co-admin à mi-temps / prof de sculpture géniale
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 34
Localisation : I'm behind the truck which's giving a peace sign, I'm staring at the stars and catching the breeze, I'm drawing the sounds and talking with the colors, I'm between the two worlds and even when you feel me, I'm not here...
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Deux en un[e]... SKZ.   Mar 17 Mar 2009 - 17:00

Right on earth.

*J'ai l'impression d'avoir perdu mon ticket pour m'envoler, à volonté. Depuis un mois, j'ai nourri des sentiments pour une personne, ce qui m'a passablement – voire totalement – ennuyée et fatiguée; je suis allé voir cette personne et lui ai dit ce que je pensais. Une fois, ce qui a eu pour effet de me pousser vers elle une seconde fois. Pour savoir, déceler soit un changement positif, soit aucun changement dans son regard. Et simultanément à
cet enchevêtrement de sentiments plus humains, physique et nerveux les uns que les autres, j'ai commencé à me sentir comme entourée d'un brouillard invisible, de plus en plus épais à mesure que les jours et les heures avancent. Je vois et vie ce qui m'entoure, je conduit, je mange, je marche, je dors, je chante, je lis, j'écris… Peu, en réalité, depuis la naissance de cet évênement. Je n'arrive pas à écrire. Plus à écrire.


Et mon ticket pour laisser voler mes pensés, mes idées, mon échappatoire ne fonctionne plus depuis quelques jours. Depuis hier, je n'ai aucune sensation, aucune idée. J'ai brisé ce cercle 'amoureux' en allant répeter mon sentiment à cette personne, car cela m'avait trop fatiguée et fait perdre trop de temps. Je pensais alors que mon état initial, celui que je m'etais forgé depuis presque deux ans, serait revenu. A tort. Je pensais cela àtort. Je me retrouve non seulement sans sentiment pour quiconque, maintenant, mais aussi sans ma clé. Je la prend, la regarde, la met dans la serrure, tente d'ouvrir la porte, et au moment ou elle est sensé s'ouvrir: rien. Le brouillard est toujours là. Il m'entoure. Mon envie de sourire à la vie et de partager avec quiconque serait là - disponible ou non, ouvert ou non, capable ou non - a disparue. Je suis incroyablement terre à terre. Et sujette à l'ennui.
Je n'ai pourtant fait aucun excès deconseillé - ni même vivement conseillé. Je n'ai pas diminué la dose, je n'ai pas forcé pendant une periode. Je n'ai rien changé sinon le fait d'avoir étouffé dans l'œuf ce qui tendait à devenir un sentiment d'amour humain – ce que je ne souhaite pas ressentir. A trop vouloir contrôler mes émotions et mon corps, mon esprit et ma vie, je me retrouve engourdie, comme enfermée dans un corps qui ne m'appartient pas. Et ce n'est pas agréable. Comme ce n'est pas désagréable. Ce n'est rien.
Cela ne me procure aucune sensation, aucun sentiment de mal ou bien etre. Je voudrais ecraser plusieurs clés pour les refondre et en faire une qui les comprendrait toutes, qui ouvrirait toutes les portes en même temps. Mais je ne peux pas. Et cela serait inutile. Car si la clé la plus simple, la plus pure et la plus adaptée à mon cas ne peut rien pour moi, quelle clé en aurait le pouvoir?

Je me sens incroyablement engourdie. Mon cerveau, on esprit me semblent ceux d'une jeune femme normale. D'une jeune femme qui s'ennuie. Alors que j'ai tout, tout pour être bien.

Et après avoir passé deux ans à apprendre à contrôle mon corps, mon esprit pour ne pas craquer, après avoir tenu le rôle de mediateur auprès de plusieurs personnes, alors que je n'étais même pas concernée, je ne comprend pas cet état. *




Federica observait Light tout en se tenant discrète. Il ne fallait pas qu'elle la voit. Il ne fallait pas qu'elle sache qu'elle était là. Mais elle le savait. Lite
savait que Federica était là. Elle revenait toujours passer un moment derrière elle, mais cette fois, elle n'aurait pas dû venir dans cet état. Lite se retourna et ne vit que son reflet dans le mirroir qui etait derrière elle. Une jeune femme au teint pâle, aux grands yeux sombres et qui n'avait pas envie de sourire. Une personne qui avait envie de s'endormir dans un cocon blanc et froid, à 'linterieur duquel elle aurait peut l'impression d'être entourée de chaleur.

_________________

XxX Coffee & Sugar XxX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/___h___
 
Deux en un[e]... SKZ.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aime deux choses
» editions des deux coq d'or
» Une fille pour deux mecs...
» [Collection] Nous deux
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
yuri-mansion :: hors rp :: creation-
Sauter vers: